A toutes les unités ! [Anciens patients d'Indian Hill prédéfinis.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂




"Des mutants ou je ne sais quoi courent en ville, alors les gars on se bouge les fesses et on oublie les pauses repas pour un moment !" -Capitaine Harvey Bullock, un matin comme les autres.

Personnages libres : 7/7

   → Présents dans la série : 5/5


  • Jerome Valeska : Libre
  • Fish Mooney     : Libre
  • Victor Fries       : Libre
  • Bridgit Pike       : Libre
  • Basil Karlo        : Libre


   → Nouveaux personnages : 2/2


  • Mandy Koals      : Libre
  • Elliot Garryck     : Libre


Tous les avatars de personnages non présents dans la série sont des propositions et non des obligations.



Retour aux personnages prédéfinis - Contexte - Règlement - Gangs et organisations de Gotham - Situation politique - Evènements en cours ou
à venir - Fiches de personnages - Fiches de liens.





☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂

Jerome Valeska
Feat Cameron Monaghan.

♠ Que la folie commence,     
  Place à la démence ! ♠

Bientôt disponible ici.

Jim "Jimmy" Gordon : amusant un moment.
 
Barbara "Babs" Kean : Tout au plus légèrement mieux que son copain le policier.
 
Bruce "Brucy" Wayne : on a partagé un joli tour de magie ensemble.
 
Hugo "Ugh, grand shaman qui parle aux morts" Strange : Exauce mon voeu et ramène mon petit Bumpy ! 




☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂

Fish Mooney
Feat Jada Pinkett Smith.

Déteste les surprises.

Histoire (Contient des spoilers sur les saisons 1 et 2):
Le véritable nom de Fish est Maria Mercedes Mooney. Il est plausible de penser que sa mère l’éleva seule dans les tréfonds de Gotham. Mère qui, semblerait-il, faisait le commerce de ses charmes et côtoyait une violence quotidienne sans pouvoir en préserver sa fille.  Fish fut certainement exposée au sentiment d’impuissance – ce qui contribua peut-être à embraser une révolte intérieure. Une volonté de contrôle sur son avenir à tracer.
Fish est une femme de poigne qui ne repose sur personne d’autre qu’elle-même. C’est une leçon très tôt intégrée : le monde ne s’attarde pas sur le sort d’un individu médiocre. Il n’y a ni magie ni justice sacrée pour sauver les nécessiteux. Rien n’est offert et tout se gagne à la sueur du front.

Souvent confrontée au sexisme, dans un milieu d’hommes et de domination charismatique, Mooney aime à démanteler les certitudes de ceux qui la sous-estiment. Déconstruire les codes, les piétiner. Fière, elle n’acceptera pas d’être moquée sans que répercussions ne s’en suivent. Mais est assez mesurée pour attendre le bon moment.

Elle fut la gérante de nombreux nightclubs dans le Theater District, dont un nommé le Fish Mooney’s. Ses activités étaient placées sous la bienveillance de Don Falcone en tant que l’un de ses lieutenants les plus haut placés. Elle était à cette époque l’un des chefs de gang les plus influents de la ville. Dans l’ombre sa volonté était pourtant toute dirigée vers la chute de Falcone – qu’elle pensait trop permissif et affaibli. Sa collaboration déguisée avec Liza, jeune fille recrutée pour séduire Falcone, devait permettre un échec au roi. Le trône laissé vacant lui aurait alors été légitimement accordé – diriger le réseau de Falcone était une perspective très attractive.

Son plan se retourne pourtant contre elle alors que la victoire était presque tangible : forcée à l’exil elle est finalement kidnappée puis incarcérée au sein d’une clinique, exerçant notamment dans le prélèvement d’organes sur cobayes vivants, située sur une île inconnue. Elle y perdra un œil mais parviendra à allumer le flambeau de l’insoumission parmi les détenus dont elle prendra la tête.

Parvenant finalement à s’échapper, Mooney regagne Gotham en pleine instabilité de la Pègre. Au milieu de ces luttes intestines et désorganisées elle se trouve confrontée à Don Maroni qu’elle abat. Elle se battra finalement contre Oswald Cobblepot et y perdra la vie dans un excès de malchance.

Son corps est récupéré et réactivé par Hugo Strange – elle est la première patiente à se réveiller de la mort avec la conscience de son identité. Avec ses souvenirs saufs. Mooney gagne par la résurrection un pouvoir de persuasion sur autrui, dépassant la frontière des réticences ou de la raison, par simple toucher. Elle exerce le contrôle d’une marionnettiste.

C’est elle qui conduit le bus des résidents modifiés d’Arkham hors des murs de l’asile – son but était simplement de s’enfuir et elle y est parvenue. Sans sûrement avoir conscience de l’ouragan lâché sur la ville.


Oswald Cobblepot : Cloporte.
 
Hugo Strange : méfiance.
 
Ethel Peabody : mépris.
 
Harvey Bullock : Ami.




☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂

Victor Fries
Feat Nathan Darrow.

Mr Freeze, Coeur ayant
péri dans le blizzard.

Histoire (Contient des spoilers sur les saisons 1 et 2):
Victor était un ingénieur cryogéniste qui travaillait désespéramment sur un remède à administrer à sa femme en fin de vie. Il utilisa premièrement des animaux dans le cadre d'expérimentations visant à trouver la formule qui permettrait la congélation puis le retour à la vie d'un organisme dont la température corporelle initiale serait rétablie. Ne rencontrant aucun succès Fries débute une traque aux citoyens afin d'obtenir des cobayes humains.
Confronté à la mort de Nora, la jeune femme ayant décidé de cesser la folie meurtrière de son aimé, Victor tente de mettre fin à ses jours en s'administrant la cryo-formule imparfaite qui le conduira à une congélation irréversible.
Fries survit toutefois grâce à l'intervention d'un Strange intéressé par l'appropriation de ses connaissances - la clé de voûte d'un projet de résurrection. Il vit en vase clos au sein d'une chambre glacée. Victor ne peut désormais plus survivre si exposé à des températures ordinaires.
Une armure qui maintient sa température corporelle bien en dessous du zéro est élaborée, ainsi Fries est libre d'arpenter Gotham à nouveau. Dans la limite des intérêts de Strange dont il devient l’exécuteur. Son canon à glace est redoutable et peut congeler sans difficulté ses opposants - ce qui revient à dispenser une mort instantanée.


Ethel Peabody : Partenariat distant.
 
Hugo Strange : Employeur et sauveur.




☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂

Bridgit Pike
Feat Michelle Veintimilla.

FireFly.

Histoire :
Initialement la jeune fille était douce bienveillante et conciliante.

Bridgit est la demie sœur de Joe Pike, leader d’un groupe de pyromanes nommé The Pike Brothers.
Elle est contrainte de participer aux crimes familiaux sous la pression, le harcèlement psychologique, de ses frères qui l’affublent des tâches les plus ingrates. Elle en vient à intervenir dans un cambriolage qui vise un objet précieux pour la dynastie Wayne : un couteau ayant été utilisé contre le clan Dumas. Ses jambes sont brûlées dans le processus.

Après avoir participé à cinq cambriolages la jeune femme confectionne un costume à l’épreuve des flammes. Cependant la situation tourne au drame. Confrontée aux inspecteurs Gordon et Bullock cette dernière cause involontairement la mort d’un agent. Elle parvient à s’enfuir grâce à l’aide de sa vieille amie Sélina Kyle.

Maintenant recherchée la jeune femme décide de quitter Gotham en bénéficiant des conseils de Sélina. Dans le processus les deux amies élaborent le vol d’un club axé sur la vente d’esclaves sexuels. Une pratique qui leur apparaît détestable. Cela se solde en réussite.

Cependant ses frères découvrent ses intentions et l’enlèvent pour exercer sur elle de cruelles menaces dans le but de l’empêcher de partir. Il s’agit de l’humiliation de trop et Bridgit n’accepte plus d’être ainsi confinée et traitée en possession déshumanisée que l’on peut violenter à souhait. La situation dérape et elle brûle ses deux frères vifs.

Sélina Kyle essaie de la ramener à la raison mais un loquet de sécurité a été retiré dans l’esprit de son amie. Elle ne pense plus qu’à répandre sa définition de la justice en punissant par le feu ceux qui abusent des faibles. Suivant cette logique Bridgit pénètre dans le club qu’elles avaient volé et brûle ses propriétaires à mort.

James Gordon tente de parlementer avec elle mais elle n’entend pas raison. C’est à son tour de se trouver dévorée par les flammes lors de l’assaut mené.

Son cadavre est récupéré par Hugo Strange. Son amie présumée morte, Sélina continue de visiter sa volière pour nourrir les oiseaux à sa place.

Le dirigeant d’Arkham parvient à convertir Bridgit en Firefly en insinuant dans ses pensées la conviction d’être une déesse vengeresse. Ce qui fonctionne. Une salle d’entraînement lui est allouée, ainsi qu’un matériel plus performant comportant lance-flammes, combinaison ignifugée et recharges. En tant que Déesse elle reste dans l’attente de ses sacrifices à consommer.

Lorsque Sélina Kyle venue vérifier que son amie était en vie se trouve confrontée à cette dernière Bridgit ne la reconnaît pas. Elle la prend pour une offrande qu’elle s’apprête à consumer de son feu. Heureusement Sélina a l’idée de se présenter comme sa servante. Toute Déesse ayant besoin de sa suivante, Firefly accepte l’information et place son ancienne amie sous sa protection.


Sélina Kyle : vieille amie.
 
Hugo Strange : Créateur.




☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂

Basil Karlo
Feat brian mcmanamon.

L'homme aux mille visages.

Histoire :(Contient des spoilers sur la saisons 2):

Basil est le 7ème patient d'Indian Hill à s'être éveillé de la mort. A son réveil ce dernier se trouve extrêmement perturbé. Notamment car sa peau est désormais extrêmement flexible.

Une fois son esprit apaisé, Karlo est utilisé par le docteur Strange qui lui fait revêtir l'apparence de Jim Gordon afin d'infiltrer le GCPD à la place de l'agent. A cette occasion, Basil utilise ses nouvelles facultés de mimétisme en reproduisant la voix et les expressions faciales de son modèle.

Le comportement de Karlo ne colle cependant pas et les connaissances de Jim finissent par remarquer la supercherie.

Son visage modifié ne supporte pas les coups - il s'en trouve déformé comme s'il s'agissait de terre glaise.


Ethel Peabody : connaissance.
 
Docteur Strange : créateur.




☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂

Mandy Koals
Feat Lizzie Brocheré.

Folie à deux.

Histoire :
Pré-expérimentation :
Avant d’être patiente à Arkham, Mandy était le plus souvent chez elle, les volets à peine entre-ouverts pour surveiller sans être vue. Assise sur son matelas à même le sol elle surveillait ce qui se passait à la télé et dans les journaux qu’elle recevait à sa porte chaque matin. Elle ne niait pas le fait qu’ils auraient pu échanger les vrais journaux contre des copies modifiées pour lui faire croire que tout allait bien mais c’est pour cela qu’elle ne croyait rien de ce qui y était marqué. A la fenêtre, elle le voyait bien ils étaient tous dans le coup.
Sa vie prit une tournure inattendue quand elle le rencontra. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait plus rien à manger chez elle car son livreur habituel avait été remplacé par l’un des leurs. Elle le voyait bien, elle le sentait même. Elle n’avait plus jamais fait appel à lui. Mais affamée et incapable de sortir dehors un jour elle se décida à téléphoner à un autre livreur pour obtenir un peu de nourriture, espérant qu’il ne fasse pas partie des leurs. De toute façon dans le cas contraire elle ne lui ouvrirait pas. Quand on sonna à la porte elle s’y dirigea à pas de loup, la démarche hasardeuse et regarda par le judas. Le livreur… Elle renifla l’air mais ne sentit aucune trace de sa corruption, alors elle ouvrit avec méfiance. Elle le vit tout de suite, il n’était pas l’un des leurs. Peut être le dernier.
Son nom : Elliot. Alors elle le rappela, encore et encore, et quand il avait une pause elle lui parlait de tout ces gens remplacés dans leur sommeil, maintenant leurs ennemis. Au début il ne la croyait pas.  Mais petit à petit alors qu’ils s’aimaient de plus en plus, Elliot prit l’ampleur de la situation. Il quitta son travail et la rejoignit dans son appartement pour rester en sécurité comme elle le lui demandait.
Ils décidèrent ensemble de sauver l’humanité et montèrent un plan pour d’abord connaître leur ennemi. Elliot et elle choisirent d’en faire venir un et de l’étudier. Ils appelèrent alors un livreur de pizza ; un des leurs. Ils l’attrapèrent et l’enfermèrent chez eux ; bâillonné sauf quand ils lui posaient des questions. Ils partirent du principe que ces créatures n’avaient pas besoin de manger et ne faisaient que mimer le comportement humain ; ils eurent tord. Au moins ils purent le disséquer. Mandy s’en occupa ; Elliot étant trop fragile pour ça. Seulement incapable de sortir le corps sans les croiser eux les amoureux durent l’entreposer dans le placard. Ils l’apprirent visiblement car on vint les interroger et en découvrant le corps on les emprisonna. On les déclara fous ; trouble délirant induit. Mais elle le savait, Elliot et elle en savaient trop, on les enfermait pour les faire taire.
Post-expérimentation : Séparé d’Elliot, Mandy subit toutes sortes d’expérimentations qui ne semblèrent rien changer chez elle. Un homme au lunettes rondes lui expliqua qu’il essayait de créer chez elle ce syndrome de combustion spontanée du corps tant fantasmé par les émissions sensationnalistes mais que comme ça ne fonctionnait pas il allait essayer sur son amant, son précieux Elliot. Pour gérer son hystérie elle était le plus souvent sédatée et en camisole de force.
Quand elle entra dans le bus, elle vit l’amour de sa vie et alla le retrouver. Quand elle lui prit la main leurs deux corps s’embrasèrent comme des torches, créant la panique autour d’eux et quand ils se lâchèrent les flammes s’éteignirent paresseusement, les laissant indemnes.
Quand ils purent descendre, elle quitta le bus avec son amour et se dirigea vers la ville.


• Modifications engendrées par les
 expériences :

 En contact physique avec Elliot Garryck, leurs      deux corps s’embrasent sans qu’aucun des            deux n’en souffre.

Elliot Garryck : Amour.
 
Hugo Strange : méfiance.
 
Ethel Peabody : méfiance.




☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  Messages :
47


 Profession :
Roi de la pègre en année sabatique.


 Humeur :
Grésillante.

avatar
Oswald Cobblepot
The Penguin ☂

Elliot Garryck
Feat Sebastian Stan.

Folie à Deux.

Histoire :
Pré-expérimentation :
Elliot est issu d’une famille modeste et se trouve être le quatrième et dernier frère de la maisonnée. Tout le monde autour de lui a toujours été trop occupé pour l’écouter. Il arrêta ses études au collège après des années laborieuses et commença à travailler tout de suite après. Il ne trouva jamais de métier stable et eu des démêlés avec la justice à trop faire confiance aux mauvaises personnes et à se laisser utiliser sans mauvaises intentions dans des affaires relevant de délinquances et trafics.
Il enchaîna les petits boulots sans prétention, habitant dans un petit 6m²  impropre à la location d’ordinaire le tout pour un loyer crevant le plafond. Très solitaire, il essayait d’éviter les mauvaises rencontres. Livreur pour une grande surface il rencontra une drôle de femme qui devint une cliente régulière. Curieuse et casanière petit à petit elle lui confia des histoires complètements folles sur le monde et un grand remplacement des humains par une autre espèce polymorphe. Malgré tout il resta son ami et alla souvent lui parler, cet étrange brin de femme, dépaysante. Il s’y attacha et plus il était proche d’elle, plus il allait lui rendre visite plus il voyait ce qu’elle craignait du monde. Plus il sentait cette lourdeur dans l’air et cette impression que rien n’était réel, tout étai si faux et si feint. A commencé par son patron. Elliot avait l’impression qu’il avait changé depuis quelques temps, qu’il était devenu plus plastique. Mandy lui dit qu’il avait surement été remplacé. Il quitta son travail et resta avec elle dans son appartement, prenant conscience de l’ampleur du phénomène. Ils décidèrent ensemble de sauver l’humanité et montèrent un plan pour d’abord connaître leur ennemi. Elliot et elle choisirent d’en faire venir un et de l’étudier. Ils appelèrent alors un livreur de pizza ; un de leurs. Ils l’attrapèrent et l’enfermèrent chez eux ; bâillonné sauf quand ils lui posaient des questions. Ils partirent du principe que ces créatures n’avaient pas besoin de manger et ne faisaient que mimer le comportement humain ; ils eurent tord. Au moins ils purent le disséquer. N’en ayant pas le courage, Elliot laissa Mandy le faire, elle qui était si forte. Il écouta Mandy et laissa les morceaux dans la penderie, n’ayant nulle part où les mettre. Mais un jour, la police débarqua et attrapa sa compagne. Elliot hurla mais on l’emmena également. On le diagnostiqua fou comme son aimée et ayant été entraîné dans une vision délirante par sa compagne. Ils lui arrachèrent sa compagnie et le mirent dans une cellule blanche et froide.
Post-expérimentation : On lui fit subir de nombreuses opérations qui ne semblèrent mener à rien. Un homme aux lunettes rondes lui expliqua qu’il essayait de créer chez lui ce syndrome de combustion spontanée du corps tant fantasmé par les émissions sensationnalistes mais que comme ça ne fonctionnait pas il allait essayer sur son amante, sa précieuse Mandy.
Assis dans le bus qui allait les évacuer, il évitait de rester trop proche des gens, méfiant. Quand Mandy entra dans le bus, il retrouva l’amour de sa vie et lui prit la main. Quand elle lui prit la main à son tour leurs deux corps s’embrasèrent comme des torches, créant la panique autour d’eux et quand ils se lâchèrent les flammes s’éteignirent paresseusement, les laissant indemnes.


• Modifications engendrées par les
expériences :

En contact physique avec Mandy Koals, leurs deux corps s’embrasent sans qu’aucun des deux    n’en souffre.


Mandy Koals : Amour.
 
Hugo Strange : méfiance.
 
Ethel Peabody : méfiance.




☂️
I'm the King of Gotham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

A toutes les unités ! [Anciens patients d'Indian Hill prédéfinis.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Gotham - Villains Unleashed-